Mini Cart

Le procédé d’extraction

Le procédé d’extraction de l’huile d’argan utilisé se déroule suivant les étapes suivantes:

-Dépulpage des fruits: Le dépulpage se fait à l’aide d’une machine mécanique capable de séparer la pulpe du noix. Cette séparation est suivie ensuite d’une étape de triage qui consiste à trier la noix de la pulpe.

-Concassage et Nettoyage: cette étape demande un talent particulier de la part des femmes.

-Torréfaction (pour l’huile alimentaire): Les amandons obtenus subissent une torréfaction mécanique pendant une durée de dix minutes.

 

-Pressage : contrairement au pressage traditionnel, notre pressage se fait à l’aide d’une presse à huile.

-Filtration et mise en bouteille: La filtration se fait aussi d’une manière mécanique à l’aide d’une machine conçue spécialement pour cette tâche. La dernière étape consiste en la mise en bouteille de nos produis.

Le procédé traditionnel de l’extraction comprend 6 étapes :

-Le dépulpage : La première étape consiste en le dépulpage des fruits à la main. Les femmes écrasent légèrement le fruit contre une pierre qui sert comme support, ensuite, elles séparent la pulpe de la noix. Ce même procédés peut être effectué par les caprins qui contribuent au dépulpage en mangeant la noix et rejetant le reste.

-Le concassage manuel des noix : C’est la deuxième étape et celle la plus pénible, elle est effectuée entre deux pierres, l’une s’utilise comme support et l’autre comme marteau.

-La torréfaction : Les amandes obtenues sont ensuite mises dans un récipient, puis elles subissent un réchauffage aux feu doux jusqu’au  ce qu’’ils prennent une teinte brune. Le but de cette étape est de développer le goût, la couleur, et  l’odeur de l’huile à extraire.

-L’écrasement : les amandes torréfiées subissent un écrasement à l’aide d’une meule en pierre. La pâte extraite est ensuite accumulée dans un récipient en poterie pour le malaxage.

-Le malaxage de la pâte : il se fait d’une manière manuelle avec ajout d’une petite quantité de l’eau tiède pour avoir une pâte visqueuse nommé « Tazguemmoute ».

-Pressage de la pâte: La dernière étape dans le procédé traditionnel consiste à libérer l’huile en pressant manuellement la pâte obtenue.